Kodokan GOSHIN JITSU

GOSHIN JITSU

Le GOSHIN JITSU de l’école du Kodokan est essentiellement une forme d’étude, relativement moderne, de techniques de défense personnelle contre un agresseur.

Le kata est composé de deux séries :

TOSHUNNOBU : Attaques sans l’aide d’une arme

– Saisies de près (1 à 7)
– Coup de poing (8 à 10)
– Coup de pied (11 à 12)

BUKINOBU : Attaques avec l’aide d’une arme

– Avec un poignard (13 à 14)
– Avec un bâton (16 à 18)
– Avec un revolver (19 à 21)

 

ATTAQUES AVEC SAISIES (Kumisukareta-Bawai)
1. RYOTE DORI
Prise des deux poignets et hiza-geri au bas ventre en avançant
2. HIDARI ERI DORI
Prise du col gauche de la main droite en poussant
3. MIGI ERI DORI
Prise du col droit de la main droite et traction en reculant la jambe gauche 4. kata ude dori
Prise par l’arrière du poignet droit et poussée avec la main gauche sur le coude droit pour faire avancer tori, jambe gauche d’abord
5. USHIRO ERI DORI
Prise du col par l’arrière de la main droite
6. USHIRO JIME
étranglement par l’arrière
7. KAKAE DORI
Ceinturer par l’arrière

 

ATTAQUES AVEC ATEMI (Hanareta-Bawai)
8. NANAME UCHI
Coup de poing lancé de côté
9. AGE TSUKI
Coup de poing en uppercut
10. GAMMEN TSUKI
Coup de poing direct à la face
11. MAE GERI
Coup de pied direct par devant
12. YOKO GERI
Coup de pied de côté

 

ATTAQUES AVEC LA DAGUE (Tanto No Bawai)
13. TSUKKAKE
Teisho direct au visage de Uke qui tente de sortir le tento
14. CHOKU TSUKI
Pique à l’estomac
15. NANAME TSUKI
Coup de poignard oblique à la pointe

 

ATTAQUES AVEC UN BÂTON (Jiyo No Bawai)
16. FURI AGE
Attaque au bâton de haut en bas
17. FURI OROSHI
Coup de bâton vers le bas tenu à deux mains
18. MOROTE TSUKI
Coup de la pointe de bâton tenu à deux mains

 

ATTAQUES AVEC UN PISTOLET (Kenju No Bawai)
19. SHOMEN TSUKE
Menace au pistolet de face
20. KOSHI GAMAE
Menace de face avec pistolet à la hanche
21. HAIMEN TSUKE
Menace au pistolet par derrière

 

Ouverture du Kata :

– Uke a son revolver dans son Kimono, et tient la dague et le bâton dans sa main droite (dague côté intérieur).
– En regardant Joseki (place d’honneur), Tori est à la droite et Uke à gauche.
– Tori et Uke sont à environ 5,5 m l’un de l’autre.
– Tori et Uke saluent le Joseki en Ritsurei.
– Tori et Uke se saluent en Ritsurei.
– Uke recule le pied droit, fait un quart de tour à sa gauche et avance de 3 à 4 pas, se met à genoux et dépose ses armes (couteau, bâton puis revolver) en les tenant à deux mains, devant lui (manches de la dague et du bâton à droite, crosse du revolver à droite et tournée vers lui).
– Uke revient à la place initiale, les talons sont joints.
– Tori et Uke ouvrent le kata en avançant pied gauche, pied droit et se retrouvent à 4 m l’un de l’autre.
– Tori et Uke avancent l’un vers l’autre pour exécuter la première technique.

 

Fin du kata :

– Uke replace le revolver dans son Judogi.

– Uke et Tori reprennent leur place initiale.

– Uke se dirige vers les armes et met les deux genoux au sol, prend à deux mains la dague et le bâton qu’il garde ensuite en main droite, se relève et regagne sa place (les armes se tiennent bras naturellement tendu).

– Uke et Tori font un pas de garde arrière (droite gauche).

– Uke et Tori se saluent en Ritsurei.

– Uke et Tori saluent le Joseki en Ritsurei.

 

Remarque :

Lors de leurs déplacements, Tori et Uke ne doivent jamais tourner le dos à Joseki.
A faire attention : lorsque Uke vient se placer derrière Tori, il ne doit jamais passer entre Tori et Joseki.
Tori et Uke inversent leur position de départ entre chaque technique.
A la fin de chaque série, Tori et Uke reprenne leur place initiale.
Les attaques doivent être contrôlées, mais portées avec sincérité.
Le kiai doit être poussé à chaque atémi.

 

Source : FFJUDO-4Trainer_Goshin Jitsu

Navigations dans les médias

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Êtes-vous un robot ? *