Photo de ceintures de Judo et de Ju-Jitsu

Les ceintures au Judo

Les différents grades de Judo, Ju-Jitsu forment un ensemble dans la progression des connaissances en Judo, Ju-Jitsu. Les valeurs morales, la maîtrise technique et la participation aux épreuves sportives sont l’aboutissement normal de l’enseignement et de l’exemple dispensé, de l’étude technique et de l’entraînement (SHIN – GI – TAI)

Nul ne peut participer à la délivrance des grades par l’intermédiaire de quelque organisme que ce soit, autre que la COMMISSION NATIONALE SPÉCIALISÉE DES GRADES ET DAN et se prévaloir ou avoir accepté un grade qui n’aurait pas été délivré par la C.N.S.G.D.J.

L’usage irrégulier d’un titre protégé (les dan) est constitutif d’une usurpation de titre susceptible de faire l’objet de poursuites sur la base de l’article 259 du code pénal. Cet article puni d’un emprisonnement de 6 mois à 2 ans et d’une amende de 1 500 F à 40 000 F « celui qui, sans remplir les conditions exigées pour le porter aura fait usage ou se sera réclamé d’un titre attaché à une profession légalement réglementée, d’un diplôme officiel ou d’une qualité dont les conditions d’attribution ont été fixées par l’autorité publique ».


Principes d’attribution des grades

Le grade de Judo- Ju-Jitsu symbolise les valeurs de l’esprit et du corps : SHIN-GI-TAI (Esprit, Technique, Efficacité).

La partie sportive « TAÏ » est une condition absolument indispensable en particulier du premier au quatrième DAN inclus – mais qui ne se suffit pas à elle-même : d’autres valeurs essentielles doivent toujours entrer en ligne de compte.

Le sport, on l’oublie trop souvent, est un jeu, c’est-à-dire une source de joie et d’émulation, une forme d’éducation, c’est-à-dire un apport et un enrichissement, enfin une ascèse, c’est-à-dire une ligne de conduite : être libre, c’est respecter la discipline que l’on s’est fixée.

Par conséquent et plus encore que pour toute autre manifestation de Judo – Ju-Jitsu, un examen de passage de grade doit se signaler, chez tous les participants, par la volonté jamais démentie d’avoir une tenue exemplaire, à tous les points de vue, à tous les instants.

Si cette préoccupation constante de se comporter de façon irréprochable venait, si peu que ce soit, à faire défaut, cela prouverait que le judoka n’est pas digne de se présenter : s’il est examinateur, qu’il n’est pas digne de faire subir l’examen : s’il est enseignant, qu’il n’est pas digne d’enseigner : s’il est dirigeant, qu’il n’est pas digne de ses responsabilités administratives.

Le respect de ce que l’on fait est la condition première et la première garantie de la valeur de nos actes.

Des délais de présentation sont imposés entre les passages de grades successifs.

Les candidats – et leurs enseignants – doivent se rappeler que ces délais correspondent non pas à du temps mort, inemployé, mais au temps minimum de maturation indispensable, qui doit être effectivement consacré à l’entraînement et permettre ainsi de progresser dans l’étude du Judo – Ju-Jitsu : un an de pratique c’est au moins une centaine de séances intenses sur le tapis : pour cette raison, un âge et un temps minimums sont fixés pour l’accession aux différents grades.

La COMMISSION NATIONALE SPÉCIALISÉE DES GRADES ET DAN , devra constamment se préoccuper d’aménager, préciser, compléter, améliorer en fonction des expériences et suivant les nécessités, le présent règlement.

Dans le principe, aucun grade, n’est obtenu sans examen. Cependant, la C.N.S.G.D.J. a pleine et entière autorité pour décider de toute promotion exceptionnelle en dehors des règlements.

Jigoro KANO, fondateur du Judo-Jujitsu, avait défini les principes du Judo-Ju-Jitsu par deux maximes : SEIRYOKU ZENYO : l’utilisation optimum de l’énergie et JITA KYOE : l’entraide et prospérité mutuelle.

Dans cet esprit, la C.N.S.G.D.J. a pensé qu’il était logique de tenir compte de tous ces critères dans l’élaboration des programmes d’examens.

CODE MORAL C’est le respect formel du code moral que l’on s’est choisi, condition essentielle pour mener à bien oeuvre que l’on a décidé d’entreprendre, pour aller au bout de sa route, avec le souci nécessaire et rigoureux de donner l’exemple.

Le code moral des Ceintures Noires existe.

Toutes les Ceintures Noires doivent essayer d’appliquer ces principes, notamment tous les dirigeants et enseignants, et particulièrement les membres de la COMMISSION NATIONALE SPÉCIALISÉE DES GRADES ET DAN du Judo – Ju-Jitsu.

Condensé du BUSHIDO, code d’honneur et de morale traditionnel (approuvé par les assemblées générales de la F.F.J.D.A. et du C.N.C.N. lors des protocoles de réunification).

« Le grade en Budo représente une triple valeur « SHIN », caractère valeur morale, « GI », valeur technique, « TAI », valeur corporelle. « SHIN », cité en premier, donne seul le sens aux deux autres.

Chaque ceinture noire est ambassadeur du Budo, responsable par son comportement de la réputation de sa discipline.

Résumé et traduit en deux mots le BUSHIDO signifie : « Noblesse d’âme ».

©Extrait du Recueil des Textes Officiels de la FFJDA


Les grades classés par ordre croissant

Couleur de ceinture Grade Correspondance au Japon
Blanche 6e Kyu
Jaune 5e Kyu
Orange 4e Kyu
Verte 3e Kyu Marron
Bleue 2e Kyu
Marron 1er Kyu
Noire 1er Dan Noire
Noire et plus 2e au 12e Dan

Pour les enfants, il est proposé des ceintures intermédiaires en bi couleurs qui sont :

blanchejaunejauneorangeorangevertevertebleue

Pour les ceintures noires de hauts niveaux, il existe deux ceintures supplémentaires qui ne sont portés que lors de grandes occasions (démonstrations, Galas et autres…) :

  • la ceinture rouge et blanche (ceinture noire 6ème ,7ème ,8ème Dan)
  • la ceinture rouge (Ceinture noire 9ème et 10ème Dan)

Serment du nouveau promu à la ceinture noire

J’accepte ce Dan qui m’est décerné et m’engage à :

  • Respecter les valeurs morales du Judo et du Ju-Jitsu
  • Appliquer le principe d’entraide et de prospérité mutuelle
  • Employer au mieux mon énergie, notamment en participant au rayonnement du Judo et du Ju-Jitsu
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on PinterestShare on LinkedInEmail this to someone

Navigations dans les articles

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

Êtes-vous un robot ? *